•  

     

    Suite de Fibonacci

     

    Vers 1200 à Pise, le mathématicien Leonardo Fibonacci, dit Léonard de Pise, décrit la croissance d'une population de lapins. De cette observation naît une suite de nombres appelée « suite de Fibonacci », qu'on retrouve également dans la structure de l'ananas, la fleur de tournesol, la croissance des feuilles d'une plante... et dans les œuvres des artistes de la Renaissance.

     

    vidéo explicative

    http://www.universcience.tv/video-les-nombres-de-fibonacci-5017.html

     

    Suite de Fibonacci

    Leonardo Fibonacci ou Léonard de Pise

    ( 1175-1250 )

     

    Suite de Fibonacci

    La suite de Fibonacci est une suite d'entiers dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent. Elle commence généralement par les termes 0 et 1 et ses premiers termes sont : 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, etc.  

     

    On retrouve cette suite dans la nature

     

    Suite de Fibonacci

     

    Coquille de Nautilus

     

    Suite de Fibonacci

     

    Cacté

     

     

     Dans la musique

     

    Lateralus est le troisième album du groupe TOOL , sorti en mai 2001.

    Suite de Fibonacci

                                        Lateralus Guy
     
     
    Paroles et traduction de "Lateralus"
    Lateralus Guy
    Lateralus Guy

    Noir puis blanc étaient tout ce que je voyais dans ma petite enfance
    Puis le rouge et le jaune sont apparus, m'ont été révélé
    Me permettant de voir
    En-dessous, au-dessus et au-delà, j'imagine
    Attiré au-delà des lignes de la raison
    Je presse l'enveloppe. Je la vois se tordre

    Trop penser, trop analyser sépare le corps de l'esprit
    Ca altère mon intuition, je manque des occasions et je dois
    Alimenter ma volonté pour sentir mon instant se frayer un chemin En dehors des lignes

    Noir puis blanc étaient tout ce que je voyais dans ma petite enfance
    Puis le rouge et le jaune sont apparus, m'ont été révélé
    Me permettant de voir
    En-dessous, au-dessus et au-delà, j'imagine
    attiré au-delà des lignes de la raison
    Je presse l'enveloppe. Je la vois se tordre
    Trop penser, trop analyser sépare le corps de l'esprit

    Ca altère mon intuition, je ne profite pas des occasions
    Alimenter ma volonté pour sentir cet instant me pousse à franchir la limite

    Je me revèle pour saisir tout ce qui peut arriver
    Je me Révèle Pour saisir Mon Destin
    Je saisi mon désir de

    Sentir le rythme, de me sentir assez relié pour m'écarter et pleurer comme une veuve
    De me sentir stimulé pour sonder le pouvoir, pour voir la beauté,
    Pour me baigner dans la fontaine,
    Pour me balancer sur la spirale
    Pour me balancer sur la spirale
    Pour me balancer sur la spirale de notre divinité et rester quand même humain
    De Notre Divinité et rester un humain

    Les deux pieds sur terre, je me déplace entre les sons la bouche grande ouverte pour l'engloutir
    Je la sens se déplacer sur ma peau
    Je lève le bras, je tends le bras. Je me saisis du destin ou de tout ce qui pourra me sidérer
    Tout ce qui pourra me sidérer
    En suivant notre volonté et le vent il se peut que l'on arrive là où personne n'a été
    Nous enfourcherons la spirale à jamais et il se peut l'on arrive là où personne n'a été
    Et on suis le vent pour qu'il nous emporte ou personne n'a été
    On Part en spirale jusqu'à la fin et juste aller ou personne n'a été

    On part en spirale. On ne s'arrête plus

     
     

    Suite de Fibonacci


    1 commentaire
  •  

     

    Dans les années 1950 et 1960, il était de mise, pour encourager un jeune sportif dans les compétitions, que ses camarades lui lancent : « Allez Mimoun ! ».

     

     

     

    Au revoir Alain

    1921-2013

     

     


    1 commentaire
  •  

    Nicolas Ferry le nain de Stanislas .

    Nicolas Ferry et le Roi Stanislas

     

    Nicolas Ferry naît à Plaine (Bas Rhin), le 11 novembre 1741. Il mesure à peine 7 pouces et pèse une livre un quart.

    Il est si minuscule que ses parents le font dormir dans un  sabot.

    Sa bouche etant trop petite il tète une petite chèvre qui lui sert de nourrice.

    Il devient très célèbre et beaucoup de gens viennent l'admirer. Le roi de Lorraine, Stanislas Lesczinski, en entend parler et veut voir cet enfant extraordinaire. Nicolas a alors cinq ans, mesure 15 pouces et pèse 12 livres. Ses parents l'emmènent donc à Lunéville .

    Le roi est tellement enchanté de voir ce petit bonhomme qu'il demande au père de Nicolas de le lui confier pour l'éduquer et lui tenir compagnie. Ses parents acceptent et Stanislas le surnomme Bébé.

     

         Nicolas Ferry

     

     Nicolas a six ans , il joue à cache-cache avec le roi, Bébé aime aussi se cacher dans les jupes des dames.

    Un soir, au cours d'un grand dîner, les servantes apportent sur la table du roi un énorme pâté ayant la forme d'une tour. Soudain, le haut du pâté se soulève et Bébé en sort, habillé en hussard .

    Nicolas, n'a pas bon caractère, il a de nombreux défauts : il est entêté, coléreux, paresseux, jaloux, gourmand etc ... .

    Le roi a fait tailler des habits de toutes les couleurs et de toutes les formes pour son nain favori, mais celui que Nicolas préfère est un uniforme de hussard .

     

     Château de Lunéville

    http://www.wat.tv/video/chateau-maudit-luneville-26j0r_2f1q1_.html

     

     Nicolas FerrySuite à l'incendie de la nuit du 2 au 3 janvier 2003 la statue du nain est détruite voici sa reconstruction

    http://www.dailymotion.com/swf/x8py79

     

     

     

     

    Stanislas lui offre aussi une jolie calèche tirée par quatre chèvres. Beaucoup de souverains désirent avoir un nain , et on tente même d'enlever Bébé. Craignant un  enlèvement, Stanislas fait garder Bébé dans son palais, mais le nain devient de plus en plus triste.

    Stanislas veut marier Bébé , il découvre une naine vosgienne nommée Thérèse de Sauvay. Bébé a vingt ans, il mesure 33 pouces mais semble très vieux. Il ne se marie pas, car il tombe très malade. Stanislas fait venir la mère de Nicolas, et c'est dans ses bras que Bébé meurt, le 8 juin 1764 à l'âge de 23 ans.

     

     

     

    Nicolas Ferry

    Musée de Nancy

     

    Nicolas Ferry dit "Bébé " ( ce sont ses vêtements du 18e siecle)

     

     

    ANGE

     

    Nicolas Ferry

    Album Emile Jacotey (1975)

     

     "Le nain de Stanislas"

     

     

    Que le diable l'emporte
    Le nain de Stanislas
    Se lasse
    Toujours entre deux portes
    Le nain de Stanislas
    Menace de rire

    Nicolas Ferry
    Tel était son nom
    D'un roi Lecsinski
    Il était bouffon
    Le coeur en ficelles

    Haut de quelques pouces
    Il nous contamine
    L'entends-tu qui glousse
    Sous les crinolines
    Le nez aux dentelles ?

    Le diable l'emporte (connais-tu son âme)
    Le nain de Stanislas (qui se damne, qui se veut profane)
    Se lasse
    Toujours entre deux portes (ressens-tu le drame, qui le damne)
    Le nain de Stanislas (qui le veut profane)
    Menace de rire (qui le tînt jusqu'en son sommeil)

    Mettez le Vosgien
    Crie dans la luzerne
    On lâche le chien
    La nuit aux lanternes
    Le nain est trop précieux (le nain est trop précieux)

    Le diable s'emporte (entends-tu son âme)
    Le nain de Stanislas (qui se damne, qui se veut profane)
    Se lasse
    Toujours entre deux portes (ressens-tu le drame, qui le damne)
    Qui le veut profane (le nain de Stanislas)
    Qui le tînt dans son dernier sommeil (menace de mourir)

    Et oui môssieur
    Son dernier sommeil
    Le dirigea très loin, très loin
    Oh ! beaucoup plus loin
    Vers un port de plaisir
    Où les nains se nourrissent d'éloquence
    Grandissent, grandissent
    Au fil des années-lumière
    Oui môssieur Stanislas
    Pardon Monseigneur
    Tu te gavais à ses moqueries
    Mais ton nain vole vers une onde
    Où le bruit de ton tric-trac
    N'écorche même plus ses oreilles
    Où tes éclats de rire
    S'engloutissent corps et âme
    Dans un puits de lumière
    Monsieur Stanislas
    Dans un puits de lumière

    Paroles: Christian Decamps. Musique: Francis Decamps 1975 "Emile Jacotey"

     

     

    Le nain jaune

     

    Nicolas Ferry le nain de Stanislas .

     

    Le jeu du Nain Jaune (également appelé Lindor), est pratiqué en France sous la forme que nous lui connaissons aujourd'hui depuis la fin du XVIII° siècle.
    Il tiendrait son nom de Nicolas Ferry

     

    Nicolas Ferry le nain de Stanislas .

     

    Le nain "bébé"

    artiste inconnu musée de Versailles

     

    Nicolas Ferry le nain de Stanislas .

    Stanislas Leczinski (1677-1766)
    Stanislas 1er duc de Lorraine et de Bare (1737-1766)

     

     


    2 commentaires
  •  

    Ce n' est pas encore l' époque de Noël ,  mais je ne peux résister à l' envie de vous faire partager les photos de Christian .

     

    Rêve d' enfance deux .

     

    Ses premiers trains

     

    Rêve d' enfance deux .

     

    Rêve d' enfance deux .

     

     

    Rêve d' enfance deux .

     

    Lorsque Christian se promène, il est toujours armé de son appareil photo, et il traque la moindre occasion de faire un cliché (de préférence ferroviaire) .

    Rêve d' enfance deux .

    Et j' entends siffler le train (Estissac Aube).

    Pancarte S imposant au mécanicien de faire l'usage de son sifflet.

     

    Et pour terminer cette séquence  :

    Voici une vidéo sur la construction d'une locomotive à vapeur 141P tournée à la société Batignolles-Châtillon sise à Nantes .

     

    http://youtu.be/24u_XFXwCUc

     

    Rêve d' enfance deux .

     

     141P

     


    2 commentaires
  •  Je me souviens très bien des soirées où nous allions chez des voisins regarder la piste aux étoiles ou intervilles. Il fallait emmener nos chaises pour être comfortablement installés devant le petit écran.

    Et puis un jour la  télé est arrivée à la maison !

    A l'époque aucun problème pour choisir le programme, puisqu' il n' y avait que la première chaine !

    En 1970 papa achète un nouveau poste TV, cette fois il est équipé de la deuxième chaine .

    Toutefois il est toujours en noir et blanc.

    Un modèle comme celui-ci .

     

    ORTF

     

     

    ORTF

     

     

     

     

                                                            La voix de son maître .

     

     

    Téléviseur Pathé Marconi .

     

    Ces postes de TV étaient équipés de lampes et tombaient fréquemment en panne . Il fallait alors faire appel au réparateur télé, Mr HUSTET .

    Lorsque celui ci arrivait , c' était tout un cérémonial. Il était assisté de Jean, son ouvrier et lui c'était le maître.

    Comme par magie il choisissait dans sa malette la lampe qu'il fallait remplacer et soulagement c' était réparé .

     

     

     

     

     

     

    ORTF

     

     

     

    ORTF

     

    La Mire 2 ème chaine .

     

     

    ORTF

     

    L' Eurovision .

     

    ORTF

     

    En attendant l' ouverture du programme !

     

    mais encore ........

     

    Le petit train rébus de Maurice Brunot .

     

    les grands classiques des enfants .

    Mes Préférés

     

    ORTF

    Nounours, Bonne nuit les petits.

     

    ORTF

     

    La maison de TOUTOU .

     

     

    ORTF

     

    KIRI le clown .

     

    ORTF

     

    TITUS le petit Lion .

     

     Et pour les plus grands

     

    ORTF

     

     

    Capitaine Troy le Kon TIKI.

     

     

     

    ORTF

    Au nom de la loi

    La série Culte !

     

     


     

     Que de bons souvenirs !!!

     

    La miniature 1:43

    ORTF

     

     

     


    5 commentaires
  • Petite séance nostalgie: il y a de ça presque 50 ans le père Noël

    m'avait  ammené ces beaux joujoux au pieds du sapin. C'était

    un épicéa, il sentait bon et on le décorait avec de vrais bougies. 

    On avait le droit de les allumer une fois (enfin les parents) car à

    tout moment le sapin risquait de s'embraser.

     

    Hélas, ces jouets, je ne sais pas où il sont passés : égarés, jettés ?

    J' ignore le prix qu'ils coutaient à l' époque , car maintenant les

    collectionneurs se les arrachent à prix d'or et même les réeditions

    se vendent relativement chères.

    Il y avait :

     

    C I J  les voitures de mon enfance.

     

    LE RENAULT SAVIEM LRS6 PORTE-CABLES .

    C I J  les voitures de mon enfance.

    Le Somua citerne BP

     

     

     

    C I J  les voitures de mon enfance.

     

    C I J  les voitures de mon enfance.

     

     

    Une Bétaillère RENAULT 2,5 TONNES et sa remorque

     

     

    DANIEL  Mon frère avait reçu :

     

    C I J  les voitures de mon enfance.

     

    Un RENAULT 1000 KG PTT avec remorque.

    C I J  les voitures de mon enfance.

    La Renault Manoir "Break de chasse"

     

    C I J  les voitures de mon enfance.

    et La Manoir Ambulance .

     

    Daniel me laissait bien volontier jouer avec le break de chasse ,car il préfèrait l' ambulance .

    Dailleurs plus tard il devint pompier !

    Nous avons joué des heures interminabes avec  nos voitures ,et maintenant rien qu'à les regarder en photo, je revis ces moment là.

     


    votre commentaire
  •  

    HIVER 1956

     

    Comme tous les ans avec le retour tant attendu du printemps , et à l'approche de mon anniversaire (le  22 mars) , je me remémore ce que mes parents racontaient au sujet de ce fameux hiver 1956 , celui de ma naissance.

    En voici un saisissant témoignage

    (saisissant convient parfaitement à cette météo  pas ordinaire !)

     L' illustration .

     http://www.meteopassion.com/fevrier-1956.php

     

    Cette même année en Juillet avait lieu la 24 ème édition

    des 24 Heures du MANS.

                

    Hiver 1956

     

     

    La course fut remportée par cette Jaguar   . Hiver 1956

    Hiver 1956

    Hiver 1956

     

    la miniature 1:43  Brumm 

    Ecurie Ecosse Jaguar Type D , Vainqueurs le Mans 1956 .

    Pilotes : Ron Flockhart/ Ninian Sanderson .

     

     Un autre evènement sportif inoubliable !

     

    Le 01/12/1956 .

     

    Hiver 1956

    Aux jeux olympiques de MELBOURNE

    ALAIN MIMOUN

    à 36 ans, avec le dossard 13, et sous une température de 40°C (*)

    devient Champion OLYMPIQUE du Marathon.

    (*) Il est vrai que ces jeux se déroulaient dans l' hemisphère SUD .


    1 commentaire
  • Quand je serai grand " je serai Chef de gare "......

     

    Rêve d 'enfant.

    HORNBY

    Rêve d 'enfant.

     CHRISTIAN

    Christian tu fais partie de ces petits garçons émerveillés par les trains, par l'ambiance particulière d' une gare , d'un triage, ou d' un vieux bâtiment de gare oublié, enfoui dans la broussaille .

    Tout au long de ma carrière j' en ai vu des bambins, accompagnés de leur père ou grand père , venir voir passer les trains ; souvent l' adulte était  plus pationné que l' enfant.

    Sur le quai il m'arrivait de les rencontrer. Ils parlaient avec le " Chef de gare " ( en réalité le chef circulation ). Alors fusaient des  questions.

    Parfois il me plaisait de faire partie de leur rêve.

    Alors je posais ma casquette à étoiles sur leur petite tête et je prêtais mon  sifflet et le guidon de départ.

    Christian, grâce à  ton métier de photographe et tes superbes photos je pense que finalement tu as réalisé en grande partie ce rêve.

    Rêve d 'enfant.

    Une gare désaffectée.

     

    Rêve d 'enfant.

     

    NEZ à NEZ en gare de LAROCHE MIGENNES.

     

     

    Rêve d 'enfant.

    P2 LAROCHE MIGENNES

     

    Clin d' oeil : hier, le 17 mars, cela faisait exactement 30 ans que je quittais L' YONNE et la gare de Laroche Migennes.

    Un autre épisode commençait, mais cette fois en Isère .

    A suivre....    


    1 commentaire
  • SENS LES CASTORS.

    Les grandes surfaces n'existaient pas, et encore moins les Drives.
    Tous les jours on se rendait à l' épicerie, à 200 mètres de notre domicile.
    Pas de problème de stationnement ; il y avait même le pain.
    En plus le boucher et le charcutier faisaient des tournées avec le
    Citroën type H surnommé à tord le TUB.

    Voici une photo de l' épicerie de mon quartier où ma mère faisait les courses.
    Quand il n'y avait pas école j'aimais l' accompagner, et en plus j'étais
    copain avec le fils "Nanou".
     




    Une photo d' un Citröen type H prise au salon Epoquauto 2012.




    Les miniatures 1:43
     
     
    Tout d' abord le TUB
    Il est le premier véhicule utilitaire équipé d'une porte coulissante latérale et d'un plancher de charge le plus bas possible.




    Puis le TYPE H


    Il est resté célèbre en France comme le véhicule des commerçants ambulants et de la Police. Ce dernier connu sous le surnom de « Panier à salade ».


    Toujours Epoquauto 2012
     


    Type H POLICE PIE

     

     

    yes


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique