• DIXMONT 89 .

     

     

    Tout commence par cette photo posté par l' ami Christian

     

     

    DIXMONT YONNE.

    Avec cette légende  " clin d' oeil cheminot ".

    Au lieu-dit "La mine", sur la commune de Dixmont :

    une ancienne mine de lignite,  près de l'ancien Prieuré de

    l' Enfourchure .

    Fort de ces éléments , je commence mes recherches.

     

    Tout d' abord Dixmont :

     

    Cette commune se trouve sur l'ancien territoire de la tribu gauloise des Sénons, peuple soumis à Rome par Jules César lors de la conquête de Sens en 52 av. J-C .

    Elle est située à une vingtaine de kms de Sens et à 10 kms de villeneuve/Yonne dans le Pays d'Othe .

    La forêt d'Othe s'étend sur les départements de l'Yonne et de l'  Aube .

     

    DIXMONT 89

    La fontaine du village .

     

     

    DIXMONT 89

     

    Les ruines du prieuré de l' enfourchure .

     

    Etabli en 1209 en lisière de forêt d'Othe, le prieuré fut donné par le Comte Guillaume de Joigny à l'ordre de Grandmont, communauté religieuse austère qui eut un rayonnement spirituel important dans la région. De ce prieuré ruiné par la Guerre de Cent ans, rebâti au XVIe siècle et vendu à la Révolution française, subsistent aujourd'hui l'arcature de la façade, les ruines de la chapelle et du Logis du prieur.

     

    La MINE de Lignite .

     

    DIXMONT 89

     

    DIXMONT 89

    DIXMONT 89

     

    Ces photos proviennent de ce site .

     

    http://www.dixmont-yonne.fr/decouvrir/les-hameaux/la-mine/

     

    La lignite.

     

    DIXMONT 89

                                                                          Briquette

    DIXMONT 89

    Bloc à usage domestique .

     

    La lignite est une roche intermédiaire entre la tourbe et la houille .

    C'était  un carburant peu rentable utilisé pour le chauffage et la production d' électricité .

     

    la légende de l’Enfourchure…( tirée du site )

     

     

     « Non loin des ruines de l’abbaye…était une fontaine selon les uns, selon d’autres un lac sans fond, qui a disparu. On raconte que le fils d’une princesse y perdit la vie et que la mère, pour éviter à d’autres la possibilité d’une douleur semblable à la sienne, fit combler la source en y enfouissant cent arpents de bois… Là serait l’origine, selon la légende, des lignites de Dixmont » (M. Villiers 1858) .

     

     

    Et voila tous les morceaux du puzzle ont été assemblés !

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :