• Economat et Train économat SNCF

     

      J' ai repris des éléments de ce topic pour cet article :

    http://www.cheminots.net/forum/topic/24719-economats-sncf/

     

    L'Economat c'était le supermarché des agents SNCF . Il y avait également des wagons économat c'est à dire une épicerie sur rail.

    Pour les anciens les prix semblaient intéressants mais l'arrivée des hyper ou supermarché a inversé la donne.
    Les derniers économats ont fermé entre 1975 et 1980.

    C' etait une coopérative qui achetait , et qui permettait aux agents SNCF de bénéficier de prix de "gros"...

    On trouvait dans la  voiture du train économat, tous les produits de première nécessité d'alimentation que l'on trouve aujourd'hui en Super ou Hyper tels que: savon, cires, café, sucre, chicorée, pâtes et légumes secs en vrac, conserves en tout genre, certains fromages (secs), charcuteries et boissons. Il existait un assortiment de vins de trés bonne qualité et l'on pouvait commander d'un mois, ou d'un trimestre  sur l'autre, des pommes de terre, du charbon , etc... On pénétrait dans la première (ancienne) voiture voyageurs d'un bout pour en sortir de l'autre, les produits étaient présentés dans des casiers en bois situés sur un des côtés; au bout se trouvait le banc de caisse avec son titulaire en blouse grise et le crayon sur l'oreille.
    Dans la seconde voiture était exposé tout ce qui n'était pas alimentaire (certains meubles, vêtements et autres outils de jardin..)
    Je parle là de province où bien des cheminots avaient leur potager, leur poulailler .. Il s'agit d'une époque où les voitures étaient rares, comme la viande, ou le poisson des repas.

    Il y avait aussi des facilités de circulation spéciales pour les épouses qui se rendaient à l'économat le plus proche : le carnet de ravitaillement.

    Les dépenses faites à l'économat pouvaient être comptabilisées et retenues sur solde en fin de mois, idem pour les gros achats tels machine à laver, outillage. Le paiement pouvait être echelonné sur la fiche de paie.
    Pour la tenue de travail ( les bleus) un bon de vêtement de travail (1 ou 2 par an ) était délivré par le Bureau administratif avec un bon à l'économat,  il y avait une réduction sur l'achat de ces vêtements. (***)

    Dans ces économats , on trouve aussi bien de l 'épicerie , des conserves , des vins ainsi que du linge de maison.
    On y vend aussi des meubles , des articles de sports , du matériel de jardinage pour le personnel SNCF avec des tarifs préférentiels.
    Des bons d 'achats spéciaux permettaient d'avoir des crédits temporaires pour faire ses achats.

    Mais c 'est le début des grandes surfaces, qui attirent de plus en plus de monde avec des prix encore plus attractifs. Comme , le nombre de cheminots diminue , c'est en 1975 la fermeture de ces économats .

    Au sortir de la guerre , le besoin de se remettre à la culture maraîchère fait naître chez les cheminots le besoin de cultiver la terre pendant leurs moments de repos et le jardin du Cheminot crée au début des années 1950 permettra l 'achat groupé de graines , d 'arbres , de d'outils avec des tarifs préférentiels .

     

    Economat

     Magasin économat

     

    Economat et Train économat SNCF

    Train économat

    Economat et Train économat SNCF

     

    Economat et Train économat SNCF

     

    Ces 3 photos proviennent de ce site :

    http://www.trains-speciaux.fr/texte/economats.htm

     

     Economat et Train économat SNCF

    Avis de stationnement

     

     

    (***)

    Lors de mon embauche en février 1978, en gare de Sens, on me délivra un bon pour aller chercher le

    "  paquetage du jeune cheminot " c'est à dire :

    Bleu de travail (vestes et pantalons) , chaussures de sécurité, gants de manoeuvres, casque de protection et une flamme rouge (drapeau servant à effectuer les signaux de manoeuvre).

    Ce fut la seule fois que j 'entrais dans le train économat, car quelques temps plus tard, il disparaissait !

     

     

    Economat et Train économat SNCF

     

     

     

     


  • Commentaires

    4
    Vieux-motard
    Mardi 13 Août 2013 à 17:24

    Je ne connaissait pas, mais j'imagine très bien les cheminots faire la queue pour faire leurs courses.

    Qu'el bon temps, ou l'on prenait le temps.

    JN

    3
    josie du ....T
    Mardi 13 Août 2013 à 07:54

    Bonjour,

    Pas présente sur le net en ce moment. Je me suis réinscrite car j'ai changé d'opérateur.

     Je reviendrais lire et m'instruire sur ton blog bientôt pour le moment trop occupée ailleurs

    Amicalement

    2
    lecrepuscule62 Profil de lecrepuscule62
    Lundi 12 Août 2013 à 19:55

    Bonsoir mon très cher Paulo

    Galère en panne d'internet jusqu'à maintenant pfff et restauration du pc re-pfff

    Je commenterai demain, je dois répondre à tous

    Je te souhaite mon ami une excellente soirée avec mes plus gros bisous

    Méline

    1
    C7
    Lundi 12 Août 2013 à 09:35
    C7

    C' est marrant, moi j' ai entendu parler d' économat également, mais par mon oncle qui lui travaillait à la RATP, je pense que cela était le même système mais par contre je pensais que ce n' était que pour l' alimentaire, alors que tu parles également de meubles et vetements.Par contre c' était le même système pris sur la paye quand elle arrivait. Il me semble me souvenir de ce que disait ma tante à ma maman quand elles discutaient entre elles, j' ai souvenance de certaines bribes de conversations. Mais c' est vraiment lointain. Mon oncle a fait toute sa carrière comme conducteur de métro. Merci Paulo pour cette page rappelant une autre sorte de ventes. je te souhaite une bonne journée à toi et à Béa. Gros bisous a vs 2. C7

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :