• Le château de Puivert ( Aude)

     

    PUIVERT

     

    Le château de Puivert .

     

    Ses habitants sont appelés les Puivertains, la commune est située sur le Blau près de Mirepoix (Ariège).

     

    Le château 

     

    C' était le lieu de rencontre de l'élite des troubadours, parfois des clercs, parfois des seigneurs qui célébraient leurs dames très aimées, et chantaient leur beauté et la liberté. Le château fut pris en 1210 par Simon de Montfort après un siège de trois jours à l'issue de laquelle il ne trouva qu'un château vide, les combattants ayant réussi à fuir par un souterrain.

     Le château de Puivert ( Aude)

     

    Vue aérienne

     

    Le château actuel date du XIVe et a été pensé plus pour des tournois que pour des combats au corps à corps.

     

     

    Le château de Puivert ( Aude)

    1900

     

     

    Le château de Puivert ( Aude)

     

     

    Le château de Puivert ( Aude)

                                                                              07/2009

                       La tour porte carrée (l'entrée du château )

    vue depuis la basse- cour

                  

    Le château de Puivert ( Aude)

                                                                            07/2009

                                                             La basse- cour                                       

     

    Le château de Puivert ( Aude)

                                                                                                         07/2009

                      L' entrée du donjon  

    Le donjon haut de 35 mètres, comprend quatre splendides salles superposées.On visite successivement la salle basse, puis la salle des gardes couverte d'une voûte en berceau puis, la salle des musiciens dont la voûte d'ogive retombe sur des culs-de-lampe à l'effigie des artistes.   

    Un escalier à vis donne accès à chacune des salles et à une terrasse depuis laquelle on a une vue magnifique sur la plaine du Quercorb au nord, sur Montségur, à l'Ouest, dans les cimes des Pyrénées,et sur le pic de Bugarach à l'Est.

     

    La salle des musiciens

    De nombreux troubadours viendront séjourner au château. Monsieur Mignard le propriètaire perpétue la tradition par des  soirées  en tenues d'époque et restaure le site régulièrement. La salle des musiciens est le seul ensemble profane au monde. Les sculptures décoratives de bustes de musiciens avec instruments d'époque ont permis de refaire ces instruments (musée du kercorb).

     

     

    Le château de Puivert ( Aude)

     

    Sur les sculptures, on peut y voir des copies des instruments de l'époque : la cornemuse, la flûte, le tambourin, le rebec, le luth, la guiterne, l'orgue portatif, le psaltérion et la vièle.

     

    Le château de Puivert ( Aude)

     

    On retrouve tous ces instruments au musée du Quercorb à Puivert

     

    Le château de Puivert ( Aude)

    http://www.payscathare.org/histoire-8

     

     

    La légende du lac de Puivert

                     

                            

    Le château de Puivert ( Aude)

    Le lac de nos jours

     

    Le château de Puivert ( Aude)

     

     

    La légende

     

    Des textes anciens nous racontent la tragédie de la ville de Mirepoix qui se déroula en 1289 et qui serait la conséquence de la rupture du barrage naturel qui retenait les eaux du lac de Puivert. Ceci nous permet de dater la période de la légende. La ville qui se situe à 30 Km de Puivert fut détruite par les eaux et reconstruite de l’autre coté de l’Hers.

    Autrefois, le château de Puivert surplombait un immense et merveilleux lac. Une illustre princesse aragonaise vint un jour au castrum sur l’invitation de Jean de Bruyère, maître des lieux. Celle-ci tomba sous le charme du château mais surtout du lac qui s’étendait sous les tours. De par son amour des lieux elle prolongea son séjour à Puivert et finit par s’y installer définitivement. La dame toujours de blanc vêtu, à tel point qu’on la surnommait « la dame blanche », vieillit paisiblement sur les bords de son lac. Peu à peu, elle eut des difficultés pour se mouvoir et prit l’habitude de s’installer dans une roche creusée en forme de fauteuil. Elle y passait là de longues heures à contempler le clapotis de l’eau, à s’émouvoir de la paix des lieux ou à s’émerveiller devant les couchers de soleil qui embrasaient le lac. Elle restait assise, là, sur son trône de pierre, entourée de ses gens.

    De temps à autres, la pluie gonflait les eaux du lac. Parfois, le vent transformait les clapotis en véritables vagues qui déferlaient sur la rive. Ces jours là, le siège de pierre se trouvait submergé et inutilisable pour la vieille princesse. Alors la dame blanche devenait mélancolique et regagnait le château.

    Un jour, un jeune et beau page, proposa une solution à la princesse. En faisant une brèche dans la muraille qui retient les eaux, le niveau du lac s’abaisserait et la roche serait toujours sèche.

     Elle expliqua son projet à Jean de Bruyère, qui, ne pouvant rien lui refuser, entreprit les travaux. Malheureusement la brèche dans la pierre suffit à fragiliser suffisamment le roc pour que, sous le poids de l’eau, elle cède totalement. Et c’est un violent torrent qui gagna la ville de Mirepoix pour y causer morts et destructions. On dit que la dame blanche fut emportée par la fureur des eaux et que, les jours de pluie sur Puivert, on peut la voir à une des fenêtres du château. Depuis ce jour, de lac il n’y eut plus..

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Juin 2013 à 21:17

    Bonsoir cher Paulo

    J'adore les légendes merci mon ami pour
    EDncore un, beau site à découvrir , merci aussi pour cela
    Je rentre de tondre la pelouse, je suis sur les rotules, c'est dur d'être une femme dans ces cas là
    Bonne soirée mon ami

    Gros bisous

    Méline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :