• Le Mans 1952

     

    20 ème 24 Heures du Mans

    14 et 15 Juin 1952

     

    Le Mans 1952

     

     

    Pierre Bouillin dit "Levegh"

    Talbot T26

    Le Mans 1952

     Abandonne (rupture d'un boulon de vilebrequin)

     après avoir conduit seul durant 22 h 40, et alors qu'il possède 4 tours

    d' avance sur les deux Mercedes Benz 300 SL.

     

    Talbot Lago T26

     

    Le Mans 1952

                                 Levegh/Marchand                    

                                  (  Marchand n' effectuera aucun tour   )                           

                                                                         

    L' exploit de Levegh fut remarqué par l'écurie Mercedes Benz d' Alfred Neubauer.

    Il sera recruté pour l' édition de 1955 , et il sera impliqué dans la catastrophe de cette tragique épreuve :

     

    http://leblogdepaulo.eklablog.com/pierre-levegh-a82775567

     

    Le Mans 1952

      Mercedes-Benz 300 SL 

    vidéo :

    http://youtu.be/vEQCcDWjOIk

     

      Mercedes Benz 300 SL

     

    Le Mans 1952

    Vainqueurs Lang/Riess

     

    Le Mans 1952

                                                                                    voiture-miniature.com

    Deuxième Helirich/Niedermayer

     

     

    Nash Healey

     

    Le Mans 1952

    Troisième  Johson/wimsdon

     

     

    La Talbot Lago Grand Sport de Chambas/Morel

    terminera en 9 ème position 

     

    Le Mans 1952

                                                                                    renaissance-models.com

     

    La Panhard Dyna de Plantivaux/Chancel

    Termine 12 ème

    Le Mans 1952

     

     la Panhard Monopole de Hemard/Dussous

    Termine 14 ème

    Le Mans 1952

                                                                                              panhard.racing.free.fr

     

    Les 4 CV Renault

     

    Trop sûre d'elle, et en confiance après les résultats de l'année précédente, la Régie engage six voitures pour cette édition. Le programme fixe une vitesse moyenne de 105 km/h, une vitesse honnête puisque les 4 CV ont été modifiées et sont plus puissantes avec 43 chevaux sous le capot. Elles peuvent flirter avec le 140 km/h en vitesse de pointe. Malheureusement, le rythme élevé, des moteurs trop pointus et des transmissions fragilisées par le surcroît de puissance mènent l'épopée au fiasco.  Au final, deux voitures relieront l'arrivée, la n° 68 d'Ernest de Regibus et Marius Porta qui se classe 15e, et de la n° 67 de Jean Redélé et Guy Lapchin qui se classe 17e. Les 4 autres abandonneront au fil des heures. Pour Renault, cet échec prouve que les 4 CV, en montant en puissance, perdent leur robustesse légendaire et avouent leurs limites.

     

    Le Mans 1952

    Renault 4 CV

    Le Mans 1952

    Ernest de Regibus/Marius Porta

    15 ème

    2628,850 Km parcourus à la moyenne de 109,535 Km/h

     

    Le Mans 1952


  • Commentaires

    2
    Vendredi 11 Avril 2014 à 11:39
    Joseph Guégan

    Ah ! la 4cv Renault, elle a été ma première voiture, achetée d'occasion en 1965.

    1
    Mercredi 9 Avril 2014 à 11:15

    Quel tragique destin que celui de Pierre Levegh....La fatalité!!A bientôt,Jean-Pierre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :