• Le Mans 1968

     

     

    Le Mans 1968

    L'affiche des 24 heures du Mans1968
    (départ de l'édition 1967)

     

     

    29 septembre 1968, la naissance d'un mythe

    Henri Pescarolo et la Matra 

    http://www.francetvsport.fr/29-septembre-1968-la-naissance-d-un-mythe-65097

     

    Le Mans 1968

    Henri Pescarolo sur la Matra 630M

     

    Le Mans 1968

     

    Henri Pescarolo Abandonera à la 22 ème heure sur crevaison alors que la Matra était en seconde position.

     

    24 Heures du Mans 1968

     

    Pour la première fois de son histoire, l'épreuve se déroule en septembre. Les "évènements de mai" ont  réussi à bousculer la tradition ! Le tracé  a été modifié avec l'aménagement de la "Chicane Ford" à l'entrée de la ligne droite des tribunes. A cette saison, le public boude un peu l' épreuve, et pourtant c'est au Mans que se joue le titre mondial entre Porsche et Ford.

     

    Le Mans 1968

                                                                               (source caradisiac)

    La Ford GT40 victorieuse

    de Pedro Rodriguez et Lucien Bianchi

     

    Enzo Ferrari n' accepte pas la nouvelle réglementation, fixant à 3000 cm3 la cylindrée des prototypes et à 5 000 cm3 celle des voitures de Sport (produites à cinquante exemplaires) .

    Les superbes Ferrari P3/P4 sont condamnées au musée.
    C'est donc la première fois depuis la reprise de l'épreuve après la guerre en 1949 qu'aucune Ferrari d'usine n'est au départ.

    Porsche, qui a inspiré ces mesures, se pose en favori pour la saison 1968 avec ses 907 déjà bien rodées.

    John Wyer lance dans la bataille des Ford GT 40 superbement préparées, performantes et nettement plus endurantes avec leurs moteurs V8 descendus de 7 litres à 4,9 litres.  À la veille des 24 heures, rien est joué pour l'attribution du titre.

    Porsche mène à la marque, mais la nouvelle 908-3 litres s'est révélée plus complexe que prévu à mettre au point et elle n'a jamais fait ses preuves sur 24 heures.

     

    Le Mans 1968

    2 ème Porsche 907/8

    Spoerry/Steinemann

     

    Le Mans 1968

    3 ème Porsche 908/8

    Stommelen/Neerpasch

     

    Le Mans 1968

    L' armada Porsche

     

    31 Siffert/Hermann            Abandon

    32 Mitter/Elford                 Abandon

    33 Stommelen/Neerpasch  3 ème

    34 Buzetta/Patrick             Abandon

    35 Soler Roig/Lins             Abandon

    66 Spoerry/Steinemann     2 ème

    67 Buchet/linge                Disqualifiée

     

     

    Alfa Roméo

     

     Le Mans 1968

    4 ème Alfa Roméo 33/2

    Giunti/Nanni Galli

     

    Le Mans 1968

    5 ème Alfa Roméo 33/2

    Facetti/Dini

     

    Le Mans 1968

    6 ème Alfa Roméo 33/2

    Casoni/Biscadi

     

    Le Mans 1968

    7 ème Ferrari 275 LM (privée)

    Piper/Attwood

     

     

    Le Mans 1968

    8 ème Alpine Renault A220

    Vinatier/De Cortanze

     

    Les  autres Alpine Renault A210 se classeront

    La 57 (9ème) , la  52 (10 ème) , et la 53 (11 ème).

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Janvier 2014 à 10:49

    MERCI pour cette évocation des "24 heures du Mans 68"!!J'ai suivi cette édition toute la nuit,radio sur l'oreille..En effet,fan absolu d'Alfa-Romeo depuis toujours,j'ai vibré avec ces incroyables "33" Autodelta d'usine!!Une course époustouflante,la plus belle prestation d'Alfa en compétition(Alfa qui a disparu de toute compet!!).Pendant la nuit,la "33" de Giunti a mené la course,à la barbe de voitures deux fois plus puissantes.Quel souvenir.Et des pilotes de légende,Vaccarella,Giunti,Galli,Facetti.....Trois des quatre "33" officielles seront à l'arrivée,aux 4,5 et 6 ème places!!MERCI,Jean-Pierre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :