• Paron 89 et la colline ST BOND .

     

    Paron 89 et la colline ST BOND

    Ancienne chapelle de la colline St Bond

     

     Paron 89 et la colline ST BOND

    Elle surplombe la voie ferrée qui passe au pied de la colline crayeuse  l' YONNE et l' ecluse de ST BOND

    Paron 89 et la colline ST BOND

    BARRAGE ST BOND ET L'HERMITAGE

    Paron 89 et la colline ST BOND

     

     

    La légende de ST BOND

     

     

    Bond (Bond ou Baud ; Baldus : hardi en germanique) était le fils unique d’une famille originaire du sénonais et établie en Espagne. L’annonce avait été faite à Bond qu’un jour, il serait parricide. Pour éviter que n’advienne ce crime,  il quitta secrètement ses parents et son pays et vint se fixer dans les environs de Sens.

    Toutefois, après plusieurs années de recherche, ses parents parvinrent à retrouver  le lieu de sa retraite.  Accueillis par la femme de Bond et exténués de leur long voyage, ils se reposèrent dans le lit conjugal de leur fils. La femme de Bond voulut prévenir son mari parti à la chasse de l’arrivée de ses parents,  mais celui-ci avait emprunté  un chemin de retour inhabituel et elle ne le rencontra pas.

    Aussi, lorsque Bond rentra, il trouva un homme et une femme étendus côte à côte dans le lit conjugal. S'imaginant surprendre sa femme en flagrant délit d'adultère, il les tua tous les deux. Lorsque Bond prit conscience de son acte et de l’accomplissement de la prédiction, il fut plongé dans la douleur. Il entreprit alors un voyage de pénitence pour Jérusalem puis Rome, où le saint Pontife l’adressa à l’évêque de Sens, Arthème, célèbre dans toute la chrétienté. Ce dernier lui donna pour pénitence d’aller sur la « montagne » proche de Sens, d’y planter un bâton sec et de l’arroser chaque jour  avec l’eau de l’Yonne, jusqu’à ce qu’il prenne racine et reverdisse, preuve alors que ses péchés lui seraient pardonnés.

     Ce que fit Bond incessamment durant plusieurs années, avec une cruche d’abord puis, lorsqu’elle fut cassée dit-on par la volonté du Diable, avec un panier d’osier… Années durant lesquelles Bond vécut dans un abri, dans la masse crayeuse du sommet. Puis vint le temps de l’accomplissement de miracles : un jour il transforma en farine les cendres qu’une  villageoise affamée allait vendre au marché ; un autre jour, il fit vivre un enfant mort-né qui eut le temps d’être baptisé avant de mourir ; enfin, sur la « montagne », il vit son bâton bourgeonner et porter de tendres feuilles, signe pour lui de la miséricorde de Dieu. Il mourut ainsi en réputation de sainteté.

     

    LA MAISON CHICOUET et sa fameuse galette feuilletée.

     

    cpa-89-Paron-0002r-Etablissement-Chicouet-JD-Edit-Sens.jpg

    Elle fut Fondée en 1861 par LOUIS THEODORE CHICOUET .
    Le dimanche les Senonais après s' être promenés à la colline Saint-Bond, redescendaient à PARON afin de déguster une galette .

       
    cpa-89-Sens-0003-Le-marche-couvert-et-la-Place-de-la-Republique.jpg

    Les jours de marché on pouvait aussi acheter sa galette sous le marché couvert.

    La galette n'était pas le seul gâteau fabriqué par la Maison Chicouet. Venaient s'y ajouter : gougères, polkas, flans, pithiviers, etc...
    Faute de repreneur l' entreprise cessa son activité en 1974.

    Un clin d' oeil.
    La colline ST BOND le soir sous les étoiles et  les lumières de SENS et avec une belle voiture C'est pas mal pour faire la cour.

     

    Paron 89 et la colline ST BOND

     

     

       





  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :