• Steve McQueen aux 24 heures du Mans

     

    Steve McQueen

     

    Steve McQueen, de son vrai nom Terence Steven McQueen, est né le 24 mars 1930 à Beech Grove dans l’état de l’Indiana aux États-Unis et il est mort le 7 novembre 1980 à Ciudad Juarez au Mexique. Plus de trente ans après sa disparition,  Steve McQueen qui fut un acteur, producteur et aussi pilote automobile et amoureux des belles motos, est bien toujours présent dans les mémoires .

    Steve est propulsé  " Star " dans le temple du cinéma à Hollywood, celui du…  chasseur de primes Josh Randall, dans la série télévisée "Au nom de la loi ".

     

    Steve McQueen aux 24 heures du Mans

     

    Josh Randall

     

    Steve, chasseur de primes dans le grand Ouest Américain,  armé d’une Winchester calibre 44/40 modèle 1892 à crosse et canon sciés. Il jouera au total dans 94 épisodes pendant trois années, de 1958 à 1961.

    En 1960, le film "Les Sept Mercenaires " aux côtés de Yul Brynner, Charles Bronson et James Coburn, d’abord puis " La Grande Évasion " ensuite le consacrent définitivement.

    Bullitt, film mythique dans lequel on trouve les séquences de courses-poursuites les plus incroyables de l’histoire du cinéma et Le Mans, un film tout à la gloire des sports mécaniques et de la très mythique et prestigieuse course Sarthoise en 1971, en feront encore un " HÉRO ".

     

     

    Steve McQueen aux 24 heures du Mans

     

    1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Steve McQueen, était un grand amateur de compétitions et réalisait lui-même plusieurs cascades dans ses films. C’est cette passion qui est à l’origine du film Le Mans en 1971.

    L’année précédente en 1970, il avait brillé en course, se classant second associé à Peter Revson lors des 12 Heures de Sebring, au volant d’une Porsche 908 .

    Steve McQueen aux 24 heures du Mans

    Steve McQueen aux 24 heures du Mans

     

    Steve McQueen avait disputé l’épreuve avec une jambe dans le plâtre et ce à la suite d’un accident de moto survenu deux semaines auparavant.

     

    Steve McQueen aux 24 heures du Mans

    12 heures de Sébring 1970 

    Revson/ Mc Queen

    Porsche 908/02 Flunder  Auto Art 1:18

     

    Le Mans 1970

     

    Steve McQueen aux 24 heures du Mans

     Linge / Williams

     

    La Porsche ayant couru à Sébring est équipée de caméras et participe aux 24 heures, afin de faire des prises de vue de la course pour le film de Steve Mc Queen.

    Elle terminera l' épreuve mais ne sera pas classée.

     

     

    Steve McQueen aux 24 heures du Mans

     

     

    Porsche 908/2 Camera Car Le Mans 1970 1:43

    Spark Model

     

    Les voitures du film

     

    Steve McQueen aux 24 heures du Mans

    Porsche 917 K

     

    Steve McQueen aux 24 heures du Mans

    Ferrari 512 S

     

     

     

    Steve McQueen aux 24 heures du Mans

    La vraie gagnante de l' épreuve 1970

    Porsche 917 M   Herrmann / Attwood

    (première victoire Porsche au Mans)

     

    Steve McQueen aux 24 heures du Mans

     

     

     


  • Commentaires

    5
    daniel robin
    Samedi 15 Août 2015 à 14:57

       Steve   mc   queen   !!   Homme   exceptionnel   =   acteur  -  pilote  -   producteur   !!

    mon  ami  !!!

    daniel  robin

    4
    PCA
    Vendredi 19 Juillet 2013 à 17:25

    Je me souviens que cet acteur était l'un des rares à tenter lui même les cascades de ses films, et c'est vrai que lui aussi avait la bosse de l'auto. Un grand homme !

    3
    vieux-motard89
    Samedi 6 Juillet 2013 à 11:09

    Chapeau pour les vidéos du Mans, il ne manquais plus que l'odeur de l'huile et de la gomme!!!

    2
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 16:38

    Bonjour mon cher Paulo

    Je l'ai adoré, un acteur de première,et un clin d'oeil sur ces magnifiques voitures

    J'espère que tu vas bien et que tu as beau temps, chez nous, si la matinée n'a pas été pas folichonne, cet après-midi, le temps s'est éclaircin je te souhaite une bonne journée avec de gros bisous

    Méline

    1
    C7
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 16:32

    Un artiste complet et un sprtif d' endurance. Que de souvenir avec le feuilleton .... c' était le bon temps en fin de compte (en tous cas pour moi, j' ai aimé mon enfance) Nous ne regardions pas spécialement la télé mais avions certains privilèges avec certains feuilleton ou Piste aux étoiles ou Bonne nuit les petits .... que de souvenirs !!!!!!!!!!!!!! Je suis une incroyable nostaligue oups !!!! Je' serai partante pour recommencer afin de savourer pleinement. Merci pour cet article mon cher Paulo, tu as bien travaillé. Tu as le droit de te reposer un peu .... j' ai dit un peu car tu vassans doute faire pas mal de photos pour alimenter ton blog à la rentrée. Bisous à tous 2 de C7  et kénavo la Bretagne

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :