• Alfa Roméo au Mans (2) 1953-1973

     

     

    Alfa Roméo au Mans (2) 1953-1973

      

     1953

     

    Alfa Roméo au Mans

    Fangio/Marimon  Abandon

     

    Alfa Roméo au Mans

    Kling/Riess Abandon

    Alfa Roméo au Mans

     

    La 6C 3000 CM des pilotes italiens Consalvo Sanesi et Piero Carini.
    Abandon après 125 tours (36ème).

     


     

     

    Alfa Roméo au Mans

    La Jaguar C (17) de Walker/Moss 2 ème au classement général 

    La Talbot Lago (7) de Levegh/Pozzi 8 ème

     

     

    Alfa Roméo au Mans

     La 6C 3000 CM des argentins

    Juan Manuel Fangio et Onofre Marimon.


    Abandon après 22 tours.

     

     

    Alfa Roméo au Mans

     

    La 6C 3000 CM des pilotes allemands

    Karl Kling et Fritz Riess.
    Abandon après 133 tours (35ème)

     

     

    1958

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

     

    La Giulietta SV Zagato 1300 cm3 engagée par la Squadra Virgilio Conrero et pilotée par le pilote italien Giorgio Ubezzi et par le pilote belge Eric Catulle.


    Abandon après 31 tours (45ème).

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

    La Giulietta SV Zagato 1300 cm3 engagée par la Squadra Virgilio Conrero et pilotée par les français :

    Marcel Lauga et Jean Hébert.


    Abandon après 59 tours.

     

     

     1960

     

     Alfa Roméo au Mans 1953-1973

    La Giulietta SV Conrero engagée en Sport par la Squadra Virgilio Conrero en classe 1150. Elle est pilotée par le français Bernard Consten et par l’italien Francesco de Leonibus. Abandon après 96 tours (39ème). Cette « Alfa » peut, ne pas être considérée comme une « vraie » Alfa compte tenu des modifications apportées par Conrero, notamment au niveau du moteur dont la cylindrée a été réduite pour courir en classe 1150 cm3.

    Elle est néanmoins intégrée, compte tenu du fait qu’elle est préparée par Conrero, que sa base est une Giulietta, même si le moteur a été largement retravaillé pour s’éloigner des critères Alfa et qu’elle est pilotée par Bernard Consten, pilote très attaché à la marque.

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

    La Giuletta SZ engagée en GT – Classe 1300 par Giorgio Ubezzi. Elle est pilotée par lui-même et par le français José Rosinski. : elle abandonne après 61 tours (47ème)

     


     
     

    1962

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

    La  Giulietta SV Zagato 1300 cm3 engagée en GT par la Scuderia St. Ambroeus. Les pilotes Giancarlo Sala et Marcello De Luca Lizzano terminent 10ème au général (281 tours) à 5 tours du vainqueur de classe : la Lotus Elite MK 14 de Hobbs et Gardner.

    (10 ème au général)

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

     Deuxième voiture de la Scuderia St. Ambroeus pour le suisse Karl Foitek et l’italien Riccardo Ricci. Abandon à la 22ème heure après 225 tours (21ème).

     

     

    1963

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

    Alfa Roméo SZ 

    Sala/Rossi Abandon

     

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

    Biscaldi/Kim Abandon

     

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

    Gz

    Foitek/Schaeffer Abandon

     

     

     

    1964

     

     Alfa Roméo au Mans 1953-1973

     GTZ

    Masoero/Roland Abandon

     

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

    TZ

    Biscaldi/Sala  15 ème

     

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

     

    Businello/Deserti  13 ème

     

     

     

    1965

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

    GTZ

             Businello/Rolland   Abandon

     

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

     Zuccoli/Geki  Abandon

     

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

     

    Zeccoli/Rosinski  Abandon

     

     

    Alfa Roméo au Mans (2) 1953-1973

    L’Alfa Roméo TZ n° 43 pilotée par Teodoro Zeccoli amorce un dérapage et finit dans le sable de Mulsanne…
    L’italien va constater lui-même les conséquences de sa sortie de piste… vêtu... d’un simple slip kangourou blanc !

    Alfa Roméo au Mans (2) 1953-1973

     

     

    Alfa Roméo au Mans 1953-1973

    Koob/Finkel  Abandon

     

     

    1968

     
     

    Alfa Roméo

                                                                                                              fineartamerica.com

     

    Alfa Roméo  33/2

     

     

    Alfa Roméo

     

    La numéro 40 devance la Matra 630 de Pescarolo/Servoz Gavin

     

     

     Alfa Roméo

    Jolie formation d' Alfa 33/2

     

     

     

     Alfa Romeo Tipo 33/2 Le Mans 1968

     

     

    Alfa Roméo

     

    Trosch/Von Wendt  Abandon

     

    Alfa Roméo

    Pilette /Slotemaker  Abandon

     

     

    Alfa Roméo

    Baghetti/Vacccarella  Abandon

     

     

    Alfa Roméo au Mans

    Casoni/Biscaldi  6 ème

     

     

    Alfa Roméo au Mans

    Facetti/Dini  5 ème

     

     

     

    Alfa Roméo

    Giunti/Nanni Galli  4 ème

     

     

     

     

     1969

     

    Alfa Roméo au Mans

    33/2

    Gosselin/Bourgoignie  Abandon

     

     

    Alfa Roméo au Mans

     

    Pilette/Slotemaker  Abandon

     

     

    1970

     

    Alfa Roméo au Mans

     

    L' écurie Alfa Roméo 33/3

     

         35  Stommelen/Nanni Galli

                  36  De Adamich/Courage            

      37  Gregory/Hezemans   

          38  Zeccoli/Facetti               

                   

     Abandon des quatre voitures

     

    Alfa Roméo au Mans

    Gregory/Hezemans

     

     

     1972

     

     Alfa Roméo au Mans

     

    Alfa Roméo 33 TT3

     

      Alfa Roméo au Mans

     

    Alfa Roméo au Mans

     

    De Adamich/Vaccarella  4 ème

     

     

     

    Alfa Roméo au Mans

    Elford/Marko  Abandon

     

     

    Alfa Roméo au Mans

    Stommelen/Nanni Galli  Abandon

     

     

     1973

     

    Alfa Roméo au Mans

    33 TT3

     

    Facetti/Zeccoli/Pam  15 ème

     

    Ce sera la dernière participation d' une Alfa Roméo au Mans 

     

     

     

     


  • Commentaires

    2
    pesca33
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 00:30

    malheureusement lesM4 sont fausse pour la 17 et la 19 qui avaitent des capoyt long avec une seule attache centrale dommage

    1
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 11:19

    Je déguste et je m'instruits...Les TZ et GTZ Zagato etaient superbes!!Nino Vaccarella etait mon idôle.Je l'ai rencontré aux "24 heures de Francorchamps",tourisme,sur....Alfa-Romeo!La marque au Trèfle y a tres souvent brillé,mais toujous buté sur la seconde marche!!Et l'histoire mancelle se termine donc en 1973!Et l'histoire en compétition est belle et bien terminée...snif!Merci et à bientôt,Jean-Pierre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :