• Brienon sur Armançon ( 89 )

     

     

    Brienon sur Armançon ( 89 )

     

    Brienon-sur-Armançon s' appelait avant la Révolution Brienon-l'Archevêque car la baronnie était la propriété de l’archevêque de Sens Loup ou Leu qui y mourut  l'an 623.

     

    Brienon sur Armançon ( 89 )

     

    Collégiale St Loup

     

    Brienon sur Armançon ( 89 )

     

     

    Brienon sur Armançon ( 89 )

    Le Grand Lavoir construit en 1762 

     

     

    Le Patrimoine Industriel et Commercial

    je me suis aidé de ce site :

    http://www.ville-brienon.fr/pic1.htm

     

     

      La Tannerie activité ancienne 1641

     

      Le Tissage

     

    Brienon sur Armançon ( 89 )

     

    La culture du chanvre était importante au XVIIIè siècle ; la plante baignée aux fontaines de Brignault (opération du rouissage qui ramollit les tiges) pouvait ensuite être « teillée » en famille.

    Brienon a compté une quarantaine de tisserands en 1830 .
    Ceci explique peut être le nombre de marchands d’étoffes !

    Les « anciens » n’ont pas connu ces tisserands, mais peuvent témoigner d’ateliers de passementerie ; enfin il n’y a pas si longtemps Brienon comptait deux tricoteries, peut être sont-elles le prolongement de cette tradition de tissage, peut être aussi liées à la proximité des industries de Troyes.

     

     La Meunerie

     

    Brienon sur Armançon ( 89 )

    1702

     Des moulins existaient sur le pont, propriété de l’archevêque.

     

     Le Flottage du bois

     

    Brienon sur Armançon ( 89 )

     

     L' exploitation industrielle du bois, « le flottage » sur l’Armançon, a fait vivre de nombreuses familles de flotteurs et marchands de bois, depuis le milieu du XVIè siècle jusqu’à la fin du XIXè. Comme pour le flottage sur la Cure il s’agissait d’un commerce avec Paris. Des trains de bois étaient assemblés au port de Brienon en amont du pertuis situé au niveau de la décharge de l’actuel moulin ; ils étaient ensuite guidés jusqu’à la capitale par l’Yonne. Sur le canal de Bourgogne, le transport du bois de chauffage vers Paris a continué un temps ; les habitudes se transformant le commerce s’est adapté. Les péniches ont alors transporté du bois scié .

    Histoire

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pontons_de_Rochefort

     

    Durant la révolution la ville se voit refuser le statut de chef-lieu de district au profit de Saint-Florentin. Il s'en suit des troubles qui sont brisés par l'installation de gendarmes au domicile des opposants. Trois prêtres de la famille Hunot (dont des membres du chapitre de la collégiale) sont victimes des Pontons de Rochefort et des déportations en Guyane. Les deux frères et leur cousin Hunot, prêtres et chanoines de la collégiale, tous trois morts tragiquement des persécutions révolutionnaires sont béatifiés.

     

    Jean Hunot

    chanoine à Brienon-l'Archevêque (Yonne).

    Déporté sur le Washington ; mort le 7 octobre 1794.

     

    Sébastien-Loup Hunot

    chanoine à Brienon-l'Archevêque (Yonne).

    Déporté sur le Washington; mort le 17 novembre 1794.

     
    François Hunot

    chanoine de Brienon-l'Archevêque (Yonne).

    Déporté sur le Washington ; mort le 6 octobre 1794.

     

     

    " La petite Histoire"

       c'est elle aussi qui fait l' Histoire.

     

    Avec le décès de Suzanne, ma maman, en 2009 une branche s'est éteinte, celle des Hunot, mes ancêtres de Brienon l' Archevêque .

     

    Cette branche commence en 1580 avec Germain.

    Puis en 1611         

       Nicolas qui exerce le métier de Bourrelier.

    en 1646 - 1706

      Nicolas son fils sera Maître tissier (Tisserand) .

     

    en 1670           

    Edmé est Maître Tissier et Meunier.

     

    en 1700 - 1754 

    François est Meunier au moulin de Brignault.

     

    en 1733       

         Edmé aussi  Meunier au moulin de Brignault.

     

    en 1756 - 1835 

    Edmé Etienne  est Compagnon de Rivière 

     

                                Il  viendra vivre à SENS où il décèdera.

                 Ils auront tous exercé une des activités citées plus haut.

     

    La famille ensuite sera  Sénonaise .

     

     

     


  • Commentaires

    3
    C7
    Samedi 27 Avril 2013 à 10:11

    Je suis passée à Brienon Lundi dernier pour aller à Bouilly chercher du Soumaintrain(fromage) et du St Flo, j' ai complètement zappé de m' arrêter au lavoir pour le revoir. Il faudra que j' y pense la prochaine fois. J' avais entendu parler des Hunot dans ma famille, mais je vois que tu es un déscendant de cette branche .... wahoooo belle lignée. J' ai notée que le prénom d' Edmé avait été donné bien souvent suivant les siècles.

    J' ai un peu de retard dans mes passages et mes mails, mais j' arrive à suivre. Bon week-end bien frais .... 2° ce matin à Sens. Bisous de C7

    2
    Mardi 23 Avril 2013 à 15:44

    Bonjour Paulo

    Magnifique document historique qui me montre que tu es issu d'une longue et noble lignée

    Superbes photos, j'aime le lavoir circulaire peu fréquent

    Lieu de l'artisanat c'est sur  

    Merci mon ami pour ce super reportage

    Bonne journée mon ami

    Bisous

    Méline

    1
    Mardi 23 Avril 2013 à 12:35

    j'adore ce lavoir, non pas pour aller y laver le linge, car je n'aurais pas la souplesse de ces dames...Mais pour l'architecture.....passe un bel après midi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :