• Saint-Léger-Vauban

     

     

     

    Saint-Léger-Vauban

    (89)

     

     

    Saint-Léger-Vauban

    vue aérienne

    Saint-Léger-Vauban est située dans le parc naturel régional du Morvan, à 25 km d' Avallon et de Vezelay.

    En 2012 la commune comptait 392 habitants les

    léodégardiens & léodégardiennes.

     

     

    L' église Saint-Léger

     

    Saint-Léger-Vauban

     

    Saint-Léger-Vauban

                                                                                         wikipédia

     

     

     

    Saint-Leger-Vauban

    Sur le blason ,

    la fourche rappelle que l'ancien nom du village jusqu' au

    XIX ème siècle était Saint-Léger-de-Fourcheret .

    Le terme"Fourcheret" fait référence aux fourches patibulaires que les seigneurs érigeaient autrefois comme symbole de la haute justice.

    Enfin, précisons que c'est le lieu de naissance de

    Sébastien le Prestre futur Maréchal Vauban.

     

    Vauban

    Saint-Léger-Vauban

    (1633-1707)

    Marquis de Vauban puis maréchal de France .

    Sébastien Le Prestre, marquis de Vauban (1er mai 1633 - 30 mars 1707) est un homme à multiples visages : ingénieur, architecte militaire, urbaniste, ingénieur hydraulicien et essayiste français, qui préfigure, par nombre de ses écrits, les philosophes du siècle des Lumières.

    Expert en poliorcétique (technique du siège), il donna au royaume de France « une ceinture de fer », et fut nommé maréchal de France par Louis XIV.

    La fin de sa vie fut assombrie par l'affaire de la Dîme Royale, qu'il décida de publier, malgré l'interdiction royale : dans cet essai, Vauban proposait un audacieux programme de réforme fiscale pour tenter de résoudre les injustices sociales et les difficultés économiques des « années de misère »

    de la fin du règne du Roi Soleil.

    Vauban a voulu faire de la France un pré carré, selon son expression, protégé par une ceinture de citadelles.

    Il a conçu ou amélioré une centaine de places fortes. L'ingénieur n'avait pas l'ambition de construire des forteresses inexpugnables, car la stratégie consistait alors à gagner du temps en obligeant l'assaillant à immobiliser des effectifs dix fois supérieurs à ceux de l'assiégé.

    Il dota la France d'un glacis qui la rendit inviolée durant tout le règne de

    Louis XIV — à l'exception de la citadelle de Lille qui fut prise une fois — jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, où les forteresses furent démodées par les progrès de l'artillerie. Douze ouvrages de Vauban, regroupés au sein du Réseau des sites majeurs de Vauban ont été classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO le 7 juillet 2008

     

     

    Maison Natale du Maréchal Vauban

    Saint-Léger-Vauban

    Saint-Léger-Vauban

     

    Statue de Vauban

    Saint-Léger-Vauban

     

    Un décret de Napoléon III en 1867 transforma le nom de la commune en Saint-Léger-Vauban.

     

    Saint-Léger-Vauban

      Napoléon III 

     

     

     

    Abbaye

    Sainte-Marie de la Pierre-qui-Vire

     

    Saint-Léger-Vauban

                                                         paroisse.bligny.over-blog.com

     

    C' est une abbaye bénédictine fondée en 1850 par le révérend père Jean-Baptiste Muard.

     

    Saint-Léger-Vauban

    1809-1854

     

    L' abbaye est construite sur un site boisé, sur une rive du Trinquelin, un petit torrent qui court entre des rochers granitiques.

     

     

    La Pierre-qui-Vire 

    Le Trinquelin.

    Saint-Léger-Vauban

     

     

    Vue générale du Monastère

     

    Saint-Léger-Vauban

     

    Le nom du lieu-dit, la Pierre-qui-Vire, provient d'une caractéristique naturelle, à savoir une roche qui, posée sur une autre, pouvait être mise en mouvement par une simple pression humaine.

    Aujourd'hui scellée la roche est surmontée d'une statue de la Vierge Marie.

     

    La state de la Vierge sur la Pierre-qui-Vire.

    Saint-Léger-Vauban

                                                                                        Wikipédia

     

     

    Les moines "bio" de la Pierre-qui-Vire

     

     

     

    Les fromages

     

    Saint-Léger-Vauban

     

    http://www.fromagerie-tourrette.com/fromage/pierre-qui-vire-bio

     

    Ce fromage doit son nom au lieu dit où le monastère est implanté depuis 1850, à proximité d'un dolmen :

    "La pierre qui vire"

    C'est un fromage qui a été créé par les moines bénédictins de l'abbaye de la Pierre qui vire. De nos jours , l'exploitation de ce fromage a été confiée à une ferme avoisinante, qui continue à affiner le fromage dans les murs de l'abbaye.

     

     

    Saint-Léger-Vauban

    Fromage fermier

     

    Saint-Léger-Vauban

    " Affiné au Petit Chablis "

     

     

    la boule des moines

    Saint-Léger-Vauban

     

    Ce fromage frais aromatisé à l'ail, à la ciboulette et au poivre, est fabriqué par les moines bourguignons.

     

    Saint-Léger-Vauban

     

    http://www.stleger.info/les72StLeger/region5/89.abbaye.htm

     

     

    Saint-Léger-Vauban

     

     


  • Commentaires

    3
    Lundi 9 Février 2015 à 18:31
    francinea

    un article très intéressant, je mangerais bien de ce fromage; je connais bien Vauban, chez moi à Longwy Haut il  a construit une de ses citadelles, classées parmi ses oeuvres majeures, il faudrait que j'y retourne faire des photos

    2
    wolfe
    Dimanche 8 Février 2015 à 12:56

    Bonjour

    Ce village à l'air bien sympa en plus dans un parc naturel!

    Il y en a eut du beau monde!

    J'aime le fromage mais seulement si sont odeur et son goût ne sont pas trop fort!

    Bisous

    1
    Samedi 7 Février 2015 à 10:42

    Vauban,j'avais un très gros livre de toute son oeuvre avec détails architecturaux....Je ne l'ai plus. Les fortifications de lui les plus proches de nous sont à Maubeuge.  Bon week-end, Jean-Pierre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :